800 manifestants arrêtés en Tunisie pour actes de violence

En Tunisie, les manifestations contre la hausse des prix, pour lesquelles de strictes mesure de sécurité ont été mises en place, se poursuivent

800 manifestants arrêtés en Tunisie pour actes de violence

En Tunisie, les manifestations contre la hausse des prix, pour lesquelles de strictes mesure de sécurité ont été mises en place, se poursuivent. Des personnes suspectées lors de ces protestations d’actes de violence, comme obstruction de la voie publique, pillage, détérioration des propriétés privées et publiques, ont été placées en garde à vue.

Les forces de l’ordre ont adopté des mesures de sécurité rigoureuses dans la capitale tunisienne.

22 personnes ont été placées en garde à vue, selon des sources de sécurité de la ville de Kairouan.

La presse locale rapporte que 13 personnes ont été interpelées à Kasrine où un commissariat a été incendié.

Le match amical prévu vendredi au stade olympique de Radès qui devait opposer l’Espérance sportive de Tunis à l’Espérance d’Oued Nis de Palestine a été annulé pour des raisons de sécurité.

Une accalmie avait été observée jeudi soir dans les rues tunisiennes notamment en raison des conditions météorologiques.

Le ministère tunisien de l’Intérieur a annoncé que plus de 800 personnes ont été interpelées, suspectées d’actes de violence, d’obstruction de la voie publique et de détérioration de propriétés publiques et privées lors des actes de protestation.

Plus de la moitié des manifestants interpelés ont entre 20 et 30 ans.



SUR LE MEME SUJET