Arménie : Sarkissian démissionne après 10 jours de manifestations

Arrivé au terme de deux mandats présidentiels, Sarkissian qui avait annoncé qu’il ne se présenterait pas sa candidature au poste de Premier ministre, avait été élu Premier ministre au terme d’un vote réalisé au parlement le 17 avril

Arménie : Sarkissian démissionne après 10 jours de manifestations

Le Premier ministre arménien Serge Sarkissian a démissionné après des manifestations qui durent depuis 10 jours en Arménie,

« Je démissionne au nom du retour de la paix et de l’harmonie dans le pays » a déclaré Sarkissian.

Arrivé au terme de deux mandats présidentiels, Sarkissian qui avait annoncé qu’il ne se présenterait pas sa candidature au poste de Premier ministre, avait été élu Premier ministre au terme d’un vote réalisé au parlement le 17 avril.

Sarkissian a été élu Premier ministre après avoir passé 10 ans de mandat présidentiel à la tête du pays. L’amendement constitutionnel qui accorde plus de pouvoir au Premier ministre qu’au président de la République, a causé de vives réactions dans le pays.

Des manifestations avaient commencé il y a 10 jours.

Les manifestations qui ont commencé pour empêcher que l’ex-chef d’Etat Serge Sarkissian soit élu Premier ministre, se poursuivaient depuis que ce dernier ait été élu Premier ministre le 17 avril.

L’intervention de la police arménienne contre les manifestants était devenue de plus en plus musclée.

Plus de 2300 manifestants ont été placés en garde à vue ces deux derniers jours.

Le Premier ministre Sarkissian a rencontré dimanche le leader des manifestants, le député de l’opposition, Nikol Pashinyan, alors que les manifestations gagnent de plus en plus d’ampleur.

Sarkissian a accusé Pashinyan qui l’appelle à la démission, de faire du chantage.

Sarkissian a quitté l’entretien peu de temps après qu’il a commencé.

Le leader de l’opposition Pashinyan et deux députés ont été placés en garde à vue à la suite de l’entretien qui n’a pas donné de résultat.

Les partis de l’opposition ont appelé à la poursuite des manifestations jusqu’à ce que Sarkissian fasse marche arrière, tandis qu’aucune information n’a été partagée concernant la situation de Pashinyan.

Les manifestants qui ont rempli les places, ont bloqué les routes dans la capitale Erevan.

Les soldats ont également pris part aux manifestations qui ont commencé pour empêcher que l’ex-chef d’Etat Serge Sarkissian soit Premier ministre et qui se poursuivent depuis que ce dernier soit ait été élu Premier ministre.



SUR LE MEME SUJET