Guterres appelle à suspendre le rapatriement des Rohingyas au Myanmar

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a appelé mardi le Bangladesh et le Myanmar à mettre fin au rapatriement des réfugiés rwandais.

Guterres appelle à suspendre le rapatriement des Rohingyas au Myanmar

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a appelé mardi le Bangladesh et le Myanmar à mettre fin au rapatriement des réfugiés rwandais.

C’est ce qui ressort d'une conférence de presse tenue au siège permanent de l'Organisation internationale à New York par Farhan Haq, le porte-parole adjoint de Guterres.

Plus tôt dans la journée, la Haut-Commissaire aux droits de l'homme, Michelle Bachelet, avait demandé aux gouvernements du Bangladesh et du Myanmar de suspendre le rapatriement des Rohingyas réfugiés au Bangladesh, vers la province d'Arakan, dans l'ouest du Myanmar.

"Guterres approuve totalement l'appel lancé par Bachelet, qui a demandé que le retour des réfugiés Rohingya au Myanmar soit suspendu", a déclaré Haq.

"Les conditions actuelles ne sont pas propices au retour de ces réfugiés. Leur retour doit être volontaire et ils doivent eux-mêmes décider du lieu de leur retour, en toute sécurité et dans la dignité", a-t-il ajouté.

Bachelet a exhorté mardi le Bangladesh à mettre un terme à son projet de rapatrier plus de 2 000 musulmans Rohingyas au Myanmar.

AA



SUR LE MEME SUJET