Les Pays-Bas ne veulent pas débattre sur l’acte islamophobe du mouvement PEGIDA

"Le parlement néerlandais tourne le dos aux musulmans"

Les Pays-Bas ne veulent pas débattre sur l’acte islamophobe du mouvement PEGIDA

Le parlement néerlandais a rejeté la proposition présentée par le parti Denk de débattre le fait que les membres du mouvement islamophobe et anti-immigrés PEGIDA ont planté 23 croix sur un terrain dédié à la construction d’une mosquée.

Le député Farid Azarkan du parti Denk s’est dit attristé de voir qu’aucun soutien n’a été apporté à leur proposition de débattre de l’acte islamophobe. « Ainsi, le parlement néerlandais tourne le dos aux musulmans » a-t-il déploré.

La semaine dernière, les membres du mouvement islamophobe et anti-immigrés PEGIDA avaient planté 23 croix sur un terrain à Enschede où une mosquée devait être construite. Quatre mois auparavant, ils avaient planté une croix en bois maculée de sang de porc sur le même terrain.



SUR LE MEME SUJET