Les violences sexuelles atroces de l’organisation terroriste PKK/PYD-YPG en Syrie

Un rapport de l’ONU a mis en évidence les violences sexuelles pratiquées par l’organisation terroriste PKK/PYD-YPG en Syrie.

Les violences sexuelles atroces de l’organisation terroriste PKK/PYD-YPG en Syrie

Lors de la session du Conseil de sécurité de l’ONU sur les violences sexuelles dans les conflits, le chargé d’affaires turc auprès des Nations Unies, Guven Begec, a attiré l’attention sur les violences sexuelles affligées par les organisations terroristes comme le PKK/PYD-YPG et Daesh, une atrocité mise également en évidence dans un rapport élaboré et publié le mois dernier par la Commission internationale indépendante d’enquête sur la Syrie.

« Comme le reflètent les rapports de l’ONU,  l’organisation terroriste PKK/PYD-YPG a recours aux tortures et aux violences sexuelles. Les Forces démocratiques syriennes (FDS), paravent de l’organisation terroriste séparatiste PKK/PYD-YPG, violentent les hommes qu’ils retiennent à Raqqa, brûlent leur organe sexuel ou menace de le brûler » a expliqué M. Begec.

Par ailleurs, le chargé d’affaires a souligné que les violences perpétrées par l’armée du Myanmar à l’égard des musulmans Rohingyas étaient tout aussi atroces.

Dans ce sens, il a appelé la communauté internationale à faire pression sur le gouvernement du Myanmar pour assurer le retour sécurisé des réfugiés d’Arakan, autoriser l’accès aux équipes d’aides humanitaires, mettre un terme à toutes formes de violences, y compris les violences sexuelles, et au final, pour mettre fin à ce cercle vicieux.

 



SUR LE MEME SUJET