Libye : La TIKA inaugure un club informatique dans une école ottomane à Tripoli

Une délégation de l'Agence turque de coopération et de coordination (TIKA) a inauguré, jeudi, un club informatique au sein d’une école islamique qui remonte à l’ère ottomane dans la capitale libyenne Tripoli

Libye : La TIKA inaugure un club informatique dans une école ottomane à Tripoli

Une délégation de l'Agence turque de coopération et de coordination (TIKA) a inauguré, jeudi, un club informatique au sein d’une école islamique qui remonte à l’ère ottomane dans la capitale libyenne Tripoli.

"Le personnel de l’école a accueilli, jeudi, l’ambassadeur de la Turquie accrédité en Libye, Ahmet Dogan, et le coordinateur de la TIKA à Tripoli, Fatih Karaca", a appris Anadolu du Bureau médiatique de l’Ecole des Arts et Métiers islamiques.

La source a ajouté que la délégation turque, reçue lors d’une grande cérémonie, est venue inaugurer le club informatique que la TIKA a offert à l’école.

L’Ecole des Arts et Métiers islamiques fut érigée à Tripoli en 1871, sous le règne des Ottomans, dans le but de fournir un refuge aux orphelins et aux enfants issus de familles pauvres, pour leur permettre d'apprendre un métier. 

Les travaux de construction de l’école, occupant une aire de 24 mille mètres carrés, furent achevés en 1989 sous le règne du gouverneur turc, Mehmet Namık Pasha. 

L’école fut ainsi inaugurée en 1901. Elle fournit des cours dans différents domaines, dont la charpenterie, la broderie du cuir, la sellerie, la couture, la fabrication de chaussures, la gravure sur métal, la peinture, la construction et la musique. 

Les cours furent suspendus entre 1911 et 1914 à cause de l’occupation italienne. L’école fut ainsi transformée en un camp de détention des moudjahidines libyens hostiles à l’occupation, avant de retrouver sa vocation initiale.

En 1999, l’Ecole des Arts et Métiers islamiques fut déclarée une réserve archéologique. 

L’inauguration du club informatique a eu lieu jeudi, dans le cadre d’une visite de la délégation de la TIKA en Libye. Il s’agit d’une visite d’inspection des projets mis en œuvre par l’Agence dont le jardin d’enfant Sevilla sis dans la région de Ghut Shaal dans la capitale, inauguré en octobre dernier par la TIKA. 

La délégation devrait entamer une visite, vendredi, à la ville de Misrata (Ouest), en vue de participer à l’inauguration de deux clubs informatiques comprenant 42 ordinateurs, outre le soutien d’un projet du Croissant-Rouge libyen dans la ville. 

La délégation de la TIKA devrait également visiter un hôpital de physiothérapie à Misrata. Cet hôpital avait été construit sur les instructions du président turc, Recep Tayyip Erdogan.

 

 

 

 

 

 

 

 

AA



SUR LE MEME SUJET