Turquie : Ekin, « Maître International des Echecs » à seulement 13 ans

Titulaire du titre de champion d'Europe et classé deuxième au monde, Ekin Baris Özenir, 13 ans, est devenu le premier joueur turc à atteindre le niveau des 2 mille 400 points Elo.

Turquie : Ekin, « Maître International des Echecs » à seulement 13 ans

Titulaire du titre de champion d'Europe et classé deuxième au monde, Ekin Baris Özenir, 13 ans, est devenu le premier joueur turc à atteindre le niveau des 2 mille 400 points Elo (système d'évaluation du niveau de capacités relatif d'un joueur d’échecs). 

Influencé par l'un de ses amis, Ekin, alors âgé de 6 ans, décide de suivre des cours d'échecs. Depuis, il a obtenu de nombreux titres dans les différents tournois auxquels il participe. 

Classé premier au niveau national et second d'Europe, dès l'âge de 7 ans, Ekin s’est qualifié à la troisième place au niveau international dès ses 9 ans et a remporté la seconde place au championnat d’Europe, à l'âge de 12 ans. 

Aujourd'hui, Ekin, âgé de 13 ans, est le premier joueur turc parvenu à avoir dépassé le niveau des 2 mille 400 points Elo et dispose actuellement du titre de « Maître International des Echecs » (MI). 

- « Mon objectif est de devenir Grand Maître International » 

Dans une interview accordée à Anadolu, Ekin a expliqué avoir commencé à jouer aux échecs dès l’âge de 6 ans pour passer le temps et qu'il a décidé de poursuivre ce hobby qui était devenu une véritable passion. 

«J'ai participé aux Jeux Olympiques lorsque j'avais 8 ans et j'ai été sacré plus jeune joueur à y obtenir un titre. J'ai remporté de nombreux autres titres. Actuellement, je suis titulaire de la première norme (titre Elo à obtenir pour remporter les différents titres internationaux) du titre de ‘Maître International’. Mon objectif est d'obtenir les trois normes et de devenir ‘Grand Maître International’ », a-t-il déclaré. 

Soulignant que la pratique des échecs amène à l’ouverture d’esprit, Ekin ajoute que cette activité a eu un effet bénéfique sur ses cours, dès lors qu'elle lui a permis de découvrir le monde, de se faire de nouveaux amis étrangers et de développer son anglais. 

- « Nous voulons atteindre le sommet du classement mondial » 

Alaaddin Özenir, père du petit joueur, affirme que son fils est très talentueux aux échecs avant d'ajouter que Ekin a fourni de nombreux efforts pour parvenir à son niveau actuel. 

Encourageant son fils par tous les moyens, le père partage que Ekin est parvenu à dépasser le niveau Elo au cours des derniers jours de l'année 2017. 

Enfin, il a fait savoir que tous deux sont déterminés à jouer et atteindre le sommet du classement mondial afin que Ekin se place parmi les meilleurs joueurs au monde.AA



SUR LE MEME SUJET