Erdogan: "Le Traité de Lausanne peut être révisé"

Les litiges ne sont au profit de personne, a insisté M. Erdogan

Erdogan: "Le Traité de Lausanne peut être révisé"

Le président Recep Tayyip Erdogan a évalué aux journalistes sa visite de deux jours en Grèce.

Au préalable, le président Erdogan a évoqué la décision des Etats-Unis de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël. A ce sujet, M. Erdogan a fait savoir qu’il avait effectué plusieurs entretiens avec les leaders mondiaux.

Il a notamment rappelé que le sujet serait traité lors de la réunion à Istanbul mercredi de l’Organisation de la coopération islamique.

Lors de ses entretiens avec son homologue grec Prokopis Pavlopoulos et le Premier ministre Alexis Tsipras, M. Erdogan a discuté de l’Accord de réadmission établi avec l’UE et des pourparlers sur Chypre.

Concernant sa visite en Thrace occidentale, M. Erdogan a souligné l’importance d’apporter une solution aux questions, notamment sur les droits des minorités évoqués dans le Traité de Lausanne.

« Ce qui est important pour la Turquie, c’est de trouver des solutions aux questions avec la Grèce, et ce, avec une approche ouverte, sincère et constructive. Nous sommes deux pays voisins. Les litiges ne sont au profit de personne. C’est pourquoi, les développements positifs dans nos relations nous rendent heureux » a-t-il indiqué.

Le président turc a rappelé sa déclaration faite à une chaîne de télévision grecque, selon laquelle le Traité de Lausanne pouvait être révisé.

« Nous changeons parfois les constitutions au sein du parlement. Par conséquent même le Traité de Lausanne peut être révisé. Mais certains en font une obsession. Pourtant nous ne convoitons les terres d’aucun pays » a-t-il assuré.

 



SUR LE MEME SUJET