Message de Recep Tayyip Erdogan sur « l’opération à Afrin »

Le président de la République Recep Tayyip Erdogan a prononcé un discours au cours du Congrès provincial ordinaire de l’AK Parti à Tokat

Message de Recep Tayyip Erdogan sur « l’opération à Afrin »

Le président de la République Recep Tayyip Erdogan a prononcé un discours au cours du Congrès provincial ordinaire de l’AK Parti à Tokat.

« Si Dieu le veut, dans les prochains jours nous poursuivrons à Afrin l’opération amorcée avec le Bouclier de l’Euphrate visant à éliminer le terrorisme de nos frontières sud » a-t-il dit.

Il a évoqué ses attentes des pays alliés, notamment des Etats-Unis, concernant l’opération à Afrin.

« Nous attendons de nos alliés, dans ce processus, qu’ils se comportent conformément à l’esprit des relations ancrées entre nos pays. Nous découvrirons combien les termes comme le partenariat modèle, l’amitié et l’alliance stratégique sont sincères ou ne le sont pas » a-t-il exprimé.

Il a précisé que c’est le temps de rendre justice à la coopération stratégique.

« Nous estimons, malgré tout, que nous avons des intérêts communs avec les Etats-Unis dans la région et espérons que nous pourrons agir ensemble » a-t-il évalué.

« Nous attendons qu’ils prêtent appui aux efforts légitimes de la Turquie. Nous attendons des pays amis qu’ils agissent dignement pour une question aussi sensible et cruciale qui concerne la survie de notre pays » a-t-il ajouté.

« J’espère que ces puissances ne commettront pas l’erreur de soutenir les organisations terroristes lors de l’opération d’Afrin » a-t-il dit.

Le président Erdogan a déclaré que le chef de l’organisation terroriste guléniste/structure d’Etat parallèle (FETO/PDY) paiera cher la trahison à la nation et à l’oumma.

« Le charlatan en Pennsylvanie s’est créé une nouvelle croyance, une nouvelle religion en falsifiant l’islam et en sacralisant le mensonge pour ses ambitions personnelles. Il n’y a pas de péchés, pas de trahison que les membres de cette organisation qui ont vendu leur âme pour un dollar pour certains, et pour 50.000 dollars pour d’autres, ne pourraient commettre pour leurs intérêts » a déclaré M. Erdogan.



SUR LE MEME SUJET